L’énergie à bord, combien et pourquoi?!

Comme attendu dans l’article de février concernant un point technique général post 6 mois, nous souhaitions écrire un petit billet dédié aux questions de l’énergie à bord que nous nous posions depuis le chantier.

Pour rappel de l’article précédent, nous souhaitions rester depuis le départ le plus minimaliste possible (à six …)  et nous avons finalement aasez peu de consommateurs :

  • Réfrigérateur (24/24hr 7/7j)
  • Dessalinisateur (2hr/j)
  • Machine à laver (1hr/j)
  • Electronique, Radar et Pilote (en navigation)

Le parc initial du NEEL 43 comprend 3x batteries GEL VICTRON ENERGY 12V Deep Cycle de 165Amp/hr.

Victron 165Amp

In fine, nous avons doublé ce parc, soit 6 batteries (990Amp/h)… pour une famille de 6 soit une par personne 🙂

Je pense que le bon compromis pour deux à quatre personnes serait tout de même 4x 165Amp/hr.

Maintenant, il ne nous restait plus qu’à recharger ces batteries !

Pour rappel de nouveau, le choix de départ a été de placer 6 panneaux SOLBIAN 118W « ultra-fins » et antidérapant sur le roof. Le parc initial en comporte 2 seulement, ce qui convient pour les sorties du week-end.

Panneaux SOLBIAN

L’intérêt de ces panneaux est de pouvoir se déplacer sur le roof librement, ce qui est essentiel pour atteindre la bôme, le pied de mât…

Après 6 mois de vie à bord, et nos consommateurs cités précédemment, nous avions fait une moyenne de 2 heures de moteur par jour…et oui quand même!

Nous avons donc decider de rajouter des panneaux :

  • Option-1 : il restait de la place pour rajouter 2 panneaux SOLBIAN 118W, mais il nous fallait trouver une solution pour stocker le stand-up paddle et les 4 planches de surf…
  • Option-2 : faire fabriquer un portique à l’arrière, intégrant des panneaux solaires et un système de levage d’annexe.

Arrivée en Martinique, au Marin nous prenons contact avec Caraibes Marine (Métal, Energies, Electronique, Gréement…) afin de faire évaluer les possibilités sur un trimaran.

Caraibes Métal, nous propose :

  • un plan de portique allant d’un flotteur à un autre soit environ 6,50m sur 7,40m de maitre-bau)
  • l’intégration de 3 panneaux 450 Watts soit 2058 Watts au total !
  • l’intégration d’un système de levage d’annexe avec 4 poulies comme sur un bossoir
  • l’intégration de l’antenne internet Starlink

Deux panneaux de 450 Watts auraient suffi, mais compte tenu de la largeur du bateau, nous n’allions pas non plus laisser un trou au milieu…

Ainsi, « qui peut le plus, peut le moins », le plan est validé, l’acompte payé, trois semaines de préparation sont nécessaires… le rendez-vous est pris; nous repasserons donc au carénage du Marin en remontant des Grenadines avant de filer au nord !

Voilà à présent quelques semaines que les travaux ont été réalisés, le bilan est sans appel !

Nous sommes à 100% de batterie entre 10h et 13h selon la météo après avoir fait la lessive et fabriquer l’eau potable.

S’il fait beau nous sommes même en positif en réalisant tout cela à la fois.

Nous restons à 100% jusqu’en fin de journée, car les panneaux posés chargent aussi par-dessous quand le soleil baisse et se réfléchit sur l’eau.

La nuit nous perdons 10 à 15% maximum dépendant de l’heure du coucher (interruption des lumières, et surtout du modem internet qui consomme comme un réfrigérateur).

Nous n’allumons plus du tout le moteur au mouillage ou en navigation pour recharger les batteries… un vrai confort pour les oreilles.

Avec le surplus d’énergie que nous avons, et n’allant plus au port non plus pour des convenances énergétiques, nous allons donc faire brancher un minuteur (1h ou 2h/j) sur le chauffe-eau afin de fabriquer un peu d’eau chaude pour le dégraissage de la vaisselle notamment ou une petite douche chaude çà et là… avouons-le… un vrai luxe !

Nous avons atteint ici l’auto-suffisance énergétique sur SAIL AND SURF… et sommes ravis au global du degré de finition que nous avons.

A priori, nous ne devrions plus améliorer cette base que nous avions convenu depuis le chantier, mais bien continuer à l’entretenir; à la fois dans le quotidien, mais aussi au travers du SAV qui sera évoquer dans un prochain article!

A très vite.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :