Les premières formations techniques

autonomie en mer

En rêver puis se lancer enfin!

Tout commence ici et maintenant au Rézé, petit village de pêcheur fait de petites maisons colorées, de toutes petites rues dans lesquelles les habitants y passent à vélo ou à pied, laissant les enfants courir et jouer gaiement! 

Face à la Loire et face à Nantes: Escale Formation Technique – Centre de Formation des Navigateurs: les objectifs seront de se former, s’entrainer pour enfin partir 🙂

« Dans ma famille, on n’était pas des voyageurs. On avait plutôt tendance à s’ancrer au port, à prendre racine dans la sécheresse de la terre »

Partir ou l’éloge de la bougeotte, Daniel Herrero

Il y a une dizaine de formations très (très) utiles, nécessaires je dirai. Il nous a donc fallu démarrer selon le calendrier déjà en place et choisir les premières formations dans lesquelles il restait des places libres.

Me voilà donc une semaine à Rézé pour apprendre, échanger sur les Energies et Electricité Marine puis la Météorologie Hauturière-1.


Energies et Electricité Marine avec Antoine HAETTEL.

– Comprendre les différents systèmes de charge et les ciruits de distribution électrique du bateau, y compris ceux du moteur diesel.

– Maitriser  la logique de dépannage et l’outillage adapté.

– Savoir choisir et intégrer des équipements de charge et de stockage de l’énergie pour assurer l’autonomie à bord.

– Savoir lire un plan électrique de bateau et le confronter à la réalité de l’installation du bord. 

– Savoir faire son bilan énergétique et contrôler activement son installation énergétique.

Puis j’ai enchaîner avec une deuxième formation.


Météorologie Hauturière-1 avec Michel MEULNET (www.searout.fr)

– La circulation atmosphérique générale > cellules de convections, les grands régimes de vent

– Zone intertropicale de convergence (Pot au Noir) > position et caractéristiques de la zone, précautions et stratégie de passage

– Saisons cycloniques > caractéristiques, dates sur les différents bassins, ondes tropicales, cyclones (Planifier son voyage)

– Courants > les grands courants de surface océaniques, valeurs et directions, utilisation des fichiers

– Les routes de grandes croisières > Particularités, les grandes routes autour du globe

– Pacifique, El Nino, causes > Conséquences

– Cartes isobariques >  différents types de cartes , lecture et interprétation  et utilisation des cartes, frontologie

– Pression atmosphérique > notion de valeur moyenne , interprétation, tendance barométrique

– Champs de vent> représentation > téléchargement, interprétation et lecture des fichiers grib

– Les dépressions > différents types de dépressions, formation (cyclogénèse) et caractéristiques, stratégie d’évitement

– Les anticyclones >particularités et caractéristiques

– Les alizés > position, caractéristiques du régime de vent (observation et évolutions)

– L’Etat de la mer > mer du vent, formation de la houle

– Préparer une navigation> l’acquisition des documents, cartes ,  sources météo  > sites web, bulletins

– Débuter avec le matériel de communication , quelles solutions ?

La formation n’est pas juste une « formation ». On rencontre d’autres navigateurs, en famille ou en solo, de tous les âges. On échange, chacun, chacune apportant des expériences vécues, des conseils. Il est rassurant de voir que toutes et tous, quelque soit l’age, l’experience ont (beaucoup) de questions pertinentes.

L’océan, la navigation sont avant tout fait de femmes et d’hommes humbles faces à la nature et aux intempéries; mais comme dit le proverbe, « A trop écouter la météo, on finit au bistrot »! mieux vaut donc un équipage bien formé pour aller naviguer!

La suite de nos formations techniques cet automne! Bon vent!

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

EnglishFrenchSpanish
%d blogueurs aiment cette page :