Less is Luxe

Lou Niestadt

Et si nous nous entrainions à vivre avec moins ? Noyés dans une société de consommation mondialisée devenue indécente, nous essayons de rendre notre environnement minimaliste, de garder l’essentiel, plus longtemps, et nous contenter du minimum. Vivre dans un environnement minimaliste allège le rangement, le ménage, mais surtout l’esprit.

Concrètement, pour chaque achat nous réfléchissons vraiment au besoin et essayons d’amener cette reflexion à nos enfants. Nous faisons régulièrement des tris.

Les 5 R pour entamer une transition vers le zéro déchet (merci @axellebcom pour la découverte)

Béa Johnson dans son livre « Zéro Déchet, comment j’ai réalisé 40 % d’économie en réduisant mes déchets à moins de 1 litre par an ! » paru en 2013.

Qu’est-ce-que les 5 R ?

Refuser: un sac en plastique, de la publicité dans la boîte au lettre, une paille jetable dans un restaurant…

Réduire: sa consommation de viandes et de poissons, de vêtements, baisser d’1°C son chauffage (= – 7% sur la facture après que monsieur ait tenté une baisse de 5°C!)), sa consommation de plastique (la production de plastique de 2000 à 2020 est équivalente de celle produite sur les 50 années précédentes !), sa consommation tout court.

Réutiliser: ses sacs, ses bocaux en verre pour du stockage, réparer ses vêtements, faire des tawashis avec ses veilles chaussettes…

Recycler: le verre et le métal sont les matériaux qui se recyclent le mieux. Le verre est recyclable à l’infini. Le plastique en revanche a un nombre limité de recyclage. A noter que seulement 3% du plastique trié est réellement recyclé, d’où le fait que l’option « Recyclage » n’arrive qu’en 4ème position.

Rendre à la terre: mettre en place un compost, ou enterrer ses déchets végétaux pour éviter d’engorger des poubelles qui devront être gérées, triées, brulées. Toutes cette gestion une énergie inutile. Si nous nous occupions chacun de rendre à la terre nos restes de repas, épluchures, marcs de café ? Ce dernier est d’ailleurs un dernier engrais pour les plantes ou déboucheur d’évier.


Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas

La gestion des déchets génère elle même des déchets. Alors l’idéal est de les réduire au minimum, petit à petit.
EnglishFrenchSpanish